Bienvenue sur le site de référence des professionnels du spectacle et des acteurs culturels

Découvrez nos parutions et l'actualité professionnelle du monde du spectacle.
Il est 14:13 à l'Echangeur à Bagnolet
Home À la une BiblioScènes La Friche, terre de culture
buzz twitter facebook
PDF Imprimer Envoyer
BiblioScènes

La Friche, terre de culture


LIEU

FABRICE LEXTRAIT

Quelque vingt-cinq ans après son lancement, Fabrice Lextrait revient sur les réflexions qui ont précédé la mise en œuvre de cette initiative à l’époque si singulière, et encore souvent citée en exemple. Celui qui fut l’un des fondateurs de la Friche La Belle de Mai y détaille aussi, sur la base d’entretiens ici retranscrits ou de ses propres réflexions, les mouvements qui ont agité la Friche, des fondateurs aux usagers, l’émergence des différents pôles d’activité, les phases de crise traversées. Les artistes de la Friche y donnent leur vision de cet espace partagé, de ses valeurs et de ce qui a pu s’y inventer. Les derniers chapitres de l’ouvrage détaillent aussi les limites du projet au fil du temps, la nécessité de l’ouvrir sur la ville et de réinterroger un modèle qui, par nature, doit l’être en permanence. La Friche «ne peut, ou ne doit pas, s’institutionnaliser», écrit Fabrice Lextrait. Le propos est dense. Cet ouvrage est une somme très documentée, illustrée de photomontages et photographies de Renaud Vercey qui témoignent des différents espaces et des activités qui s’y sont déployées. L’ensemble témoigne d’un projet complexe, une perpétuelle expérimentation nourrie par les attentes et les tentatives de celles et ceux qui l’animent. Mise en exergue en marge de l’un des chapitres, une phrase de Philippe Foulquié, l’ancien directeur : «Si tu as compris la Friche, c’est que l’on t’a mal expliqué.» En ce sens, Fabrice Lextrait ne cherche pas tant à «l’expliquer» qu’à mettre en partage – et en débat – les mouvements parfois antagonistes qui ont traversé son histoire jusqu’à aujourd’hui.

Éditions Sens&Tonka, 524 pages, 29,50€