Bienvenue sur le site de référence des professionnels du spectacle et des acteurs culturels

Découvrez nos parutions et l'actualité professionnelle du monde du spectacle.
Il est 14:13 à l'Echangeur à Bagnolet
Home À la une InfosScènes Off : un fonds d'aide aux compagnies
buzz twitter facebook
PDF Imprimer Envoyer
InfosScènes

Off : un fonds d'aide aux compagnies

 

L’association coordinatrice du Off, Avignon Festival & Compagnies (AF&C), lance un fonds de professionnalisation. L’objectif est de soutenir les compagnies qui investissent pour présenter un nouveau spectacle dans le Off et de les aider à respecter les conventions collectives. L’aide sera de 15 000 euros par artiste, plafonnée à 45 000 euros. Elle concerne un spectacle de l’année, issu de la création contemporaine. Les candidats doivent donner des garanties du paiement des taxes et droits, avoir un budget prévisionnel. Le fonds prévoit d’attribuer 215 000 euros d’aides et 27 000 euros ont été prévus pour les charges d’administration et de traitement informatique. Il sera administré par les organismes financeurs et dirigé par le vice-président d’AF&C, Nikson Pitaqaj, qui représentant le collège des compagnies et le trésorier Jacques Hélian Bauduffe (collège des théâtres). L’aide sera versée en deux temps : 40% à l’acceptation du projet au mois de juin et 60% à la remise des pièces justificatives au mois de novembre (bulletins de salaires, justificatifs de paiement des droits). Les dossiers de demande d’aide seront téléchargeables mi-avril 2017 sur le site du Off (avignonleoff.com). La création de ce fonds consolide la reconnaissance institutionnelle du Off par les organismes nationaux du spectacle vivant. En effet, le fonds est financé à hauteur de 130 000 euros par AF&C sur les recettes des ventes des cartes d’accréditation professionnelle, sur les frais de gestion billetterie en ligne (ticket’OFF) et sur ses réserves. Le reste est apporté par la Sacem (30 000 €), la SACD (30 000 €), la Spedidam (30 000 €), le CNV (22 000 €), l’Adami et l’ASTP. Pour le conseil d’administration d’AF&C, présidé par Pierre Beffeyte depuis cet automne, «En laissant le festival Off d’Avignon livré à lui-même, la logique économique finirait par l’emporter sur toute autre, aux dépens de la création artistique et, avec pour principale conséquence, la dégradation des conditions de travail de nombreux artistes dont les salaires deviennent souvent, par nécessité, des variables d’ajustement.» Sur les 1 416 spectacles présentés en 2016, 1 034 sont joués pour la première fois au festival Off d’Avignon, indique l’association.

Yves Pérennou

(En partenariat avec La Lettre du Spectacle du 31mars 2017)